Un, deux, trois, rouges

Posté par Alain40 le 5 août 2017

Il n’est pas rare en matière d’odonates de pouvoir photographier trois rouges lors d’une même sortie. L’occasion s’est présentée ce 16 juillet aux abords d’une mare et d’une lagune de notre belle forêt océane. En préambule un cliché de cette mare forestière, il reste juste un peu d’eau sous ce couvert de feuilles, plus rien n’y vole, hors un Sympetrum sanguineum, S sanguin, qui fait de la résistance à sa manière, rendons lui hommage ;-)

 

120A1124

 

120A1133

 

Un peu plus loin, une petite lagune artificielle alimentée par la nappe phréatique, destinée à pouvoir faire une réserve d’eau pour la faune du secteur, les niveaux ont bien baissés là aussi, avec moins d’espèces de libellules qu’à l’accoutumée, mais un bon contingent de Sympetrum fonscolombii, S à nervures rouges

 

120A1143

 

120A1149

 

120A1163

 

120A1164

 

Et pour compléter cette petite série, je n’ai pas eu de mal à trouver un Crocothemis erythraea, L écarlate, mais dans une pose au sol, habituelle pour cette espèce

 

120A1174

 

120A1175

 

Alain

4 Réponses à “Un, deux, trois, rouges”

  1. Florence dit :

    Ah la laaa les « Rouges »… Comment y résister ?!?!
    Perso, je n’y arrive pas, Croco ou Sympetrum, ils ont ma préférence depuis longtemps ;)
    Bonne journée Alain.

  2. Florence dit :

    Et voilà, j’ai encore oublié une partie dans mon commentaire précédent…
    Magnifique série comme toujours !!!

  3. Alain40 dit :

    Merci beaucoup Florence, moi aussi je les aime tous ;-)

  4. morikan dit :

    Le rouge coule à flots ! Beau trio, mais le Croco aurait pu faire un effort ! Cdlt, M.=ï=

Laisser un commentaire

 

pullipdestyle |
asart |
jujuphoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mandarineetcitronvert
| reportr50
| suivezlili