Tu seras morfale, mon fils

Posté par Alain40 le 29 octobre 2018

Vous avez dû le remarquer, c’est un tradition familiale chez les Orthetrum, espèces et sexes confondus, à toute heure de la journée, on peut les trouver en plein repas, en-cas, sandwich ou plat de résistance, ils sont insatiables, et ce jeune mâle O coerulescens, O bleuissant, ne déroge pas à la règle  :-)

Clichés d’archives estivales datés de juillet dernier:

 

120A1569

 

120A1570

 

120A1572

 

120A1576

 

120A1578

 

120A1584

 

120A1586

 

120A1590

 

120A1595

 

120A1602

 

120A1603

 

Alain

4 Réponses à “Tu seras morfale, mon fils”

  1. morikan dit :

    Eh eh ! Superbes portraits du gourmand ! Coïncidence amusante, tu comprendras en allant sur mon blog… De tous les Orthetrum, je crois bien que la pire est Madame Cancellatum, quand elle est en RTT elle en profite…

  2. Alain40 dit :

    Merci Maurice ! J’y vais de ce pas, sur ton blog :-)

  3. Florence dit :

    C’est vrai que côté appétit, ils font fort ceux-là ;-)
    Vraiment très belle cette série sur ce petit jeune, bravo !

  4. Alain40 dit :

    Encore merci Florence !

Laisser un commentaire

 

pullipdestyle |
asart |
jujuphoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mandarineetcitronvert
| reportr50
| suivezlili