Les arrières plans

Posté par Alain40 le 6 septembre 2019

Lequel d’entre nous n’a pas dit un jour en visionnant ses clichés, dommage, le fond est trop présent, je ne garde pas la photo ! Je ne parle pas du cliché documentaire, de l’espèce recherchée et vue pour la première fois et qui continue de nous faire monter dans les tours au niveau du coeur au moment de déclencher, mais de celui plus artistique, quand on peut tourner autour de la bête et changer l’axe de prise de vue pour éviter la branche en travers derrière le sujet :-) Vous allez me dire, oui, d’accord, mais il faut que le sujet s’y prête, bien sûr il est libre de s’envoler pour se poser ailleurs, il nous faudra juste s’armer de patience et recommencer à nouveau… La série qui suit, issue de clichés de ces derniers jours avec Trithemis annulata, T pourpré, a été réalisée, en pensant en priorité à l’arrière plan avant de déclencher, donnez moi votre avis !

 

120A5888

 

120A5889

 

120A5893

 

120A5903

 

120A5909

 

120A5976

 

120A5981

 

120A6015

 

120A6018

 

120A6028

 

120A6046

 

120A6048

 

120A6056

 

120A5996

 

120A6005

 

120A6007

 

120A6008

 

Alain

2 Réponses à “Les arrières plans”

  1. Morikan dit :

    J’en pense… que tu nous offres là encore une magnifique série, avec ces fonds choisis qui commencent à s’automnaliser ! Les photographes ornithos parleraient de BOB, bokeh-oiseau-branche… Cdlt M. =ï=

  2. Alain40 dit :

    Grand merci, Maurice, j’en fais aussi un peu d’ornitho, plutôt l’hiver, mais j’ai démarré la photo animalière avec les oiseaux, en digiscopie même, t’as vu l’ancien combattant ? :-)

Laisser un commentaire

 

pullipdestyle |
asart |
jujuphoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mandarineetcitronvert
| reportr50
| suivezlili