Le futur prédateur devenu proie

Posté par Alain40 le 29 mai 2020

Vous allez peut être dire que je me spécialise dans le gore, mais je n’ai pas d’états d’âme à ce sujet, c’est la nature, manger ou être mangé, le prédateur peut être aussi une proie, en témoignent les clichés qui vont suivre… Dommage quand même pour cette émergence de Sympetrum striolatum, S strié, qui n’aura vécu que quelques heures, plaqué au sol par la bête à l’affût, l’Asilide, lors de son premier vol !

 

120A4425

 

120A4426

 

120A4428

 

120A4430

 

120A4433

 

120A4438

 

120A4439

 

120A4441

 

120A4444

 

120A4448

 

120A4450

 

Alain

4 Réponses à “Le futur prédateur devenu proie”

  1. Morikan dit :

    Beau reportage ! That’s life ! Redoutables ces Asilidés, et pas trop sympas ! Ne reste plus que l’exosquelette, logique…

  2. Alain40 dit :

    Merci Maurice ! Redoutables et costauds, capables de réaliser des mini vols avec ce type de proie, un peu comme les Thomises qui bougent beaucoup plus gros qu’elles !

  3. Florence dit :

    Impressionnante cette série ! Redoutable, en effet, cette mouche qui s’attaque à beaucoup plus gros qu’elle.

  4. Alain40 dit :

    C’est très fréquent, ici comme type de prédation, la saison dernière il s’était attaqué à un Gomphe, encore plus gros

Laisser un commentaire

 

pullipdestyle |
asart |
jujuphoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mandarineetcitronvert
| reportr50
| suivezlili