Les barthes de l’Adour

Posté par Alain40 le 18 novembre 2012

Retour quelques mois en arrière… Nous sommes en juillet, au coeur des Landes, à la confluence du Luy et de l’Adour, dans les barthes d’Orist et de Siest, vaste zone inondée par les crues et sur laquelle pâturent vaches et chevaux, en saison estivale. Faut se les gagner, ces barthes, franchir clôtures et passages canadiens, beaucoup marcher, mais en matière d’odonates, elles peuvent nous réserver quelques bonnes surprises !

A l’entame, une petite mare, alimentée par un fossé, et qui sert d’abreuvoir au bétail , j’y découvre parmi les Orthetrum qui se bataillent pour les meilleurs perchoirs, Ischnura pumilio, l’Agrion nain, immanquable, avec cette couleur orangée des femelles immatures, pas si courant ça, c’est ma première rencontre avec cette espèce cette saison !

 

Les barthes de l'Adour dans Gomphus flavipes img_9335

 

 

img_9338 dans Gomphus grasilinii

 

 

img_9339 dans Ischnura pumilio

 

Je continue, vers les ronces qui bordent la berge très abrupte du Luy, plusieurs Gomphidés sont présents, on y regarde donc de plus près, tiens un G pulchellus (G gentil) et puis d’autres, il me semble apercevoir le verre à pied sur le S9 de l’abdomen du mâle, mais oui, c’est bien G graslinii !

 

 

img_94351 dans Landes

 

 

img_9458

 

Et puis bingo ! Celui là n’est pas comme les autres, l’approche de cette femelle n’est pas très aisée, mais en vaut la peine, c’est ma coche de la saison, Gomphus flavipes, le G à pattes jaunes, qu’on ne peut trouver que sur ce site, dans mon département et je pense en Aquitaine aussi

 

 

img_9395

 

 

img_9396

 

Alain

 

 


Publié dans Gomphus flavipes, Gomphus grasilinii, Ischnura pumilio, Landes | Pas de Commentaire »

 

pullipdestyle |
asart |
jujuphoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mandarineetcitronvert
| reportr50
| suivezlili